Nardi, R.

1992

In: La conservation préventive. ARAAFU, Paris, 8,9 et 10 octobre 1992., 105-119. Paris, France.

The article presents three case studies where planning is applied to three restoration projects. The human factor is considered as one of the main factors of deterioration of cultural heritage, especially when it entails lack of organization. On the opposite hand, a planning approach is one of the best, and with no doubt more effective, tool of preventive conservation. The planning methods presented in this article range from a simple flow-chart of the different project phases to the implementation of an informatic system in managing the project.

An italian translation is also available for download.

Trois exemples de planification appliquée à trois projects de restauration sont présentés. Le facteur humain y est considéré comme l'un des principaux facteurs de détérioration des biens culturels, en particulier lorsqu'il se manifeste sous la forme d'une carence d'organisation. A l'inverse, la planification érigée en mentalitÉ est l'une des meilleures - et sans doute des plus efficaces - armes de la conservation préventive. Les méthodes d'organisation présentées dans cet article vont du simple organigramme des différentes phases impliquées dans un projet à l'emploi de programmes informatiques de gestion de projet.